Viendez en RIM (République Islamique de Mauritanie)

De Nouadhibou nous prenons le train mythique, il parait que c'est le plus long du monde :

Pour prendre ce train, deux options : payer un ticket pour le wagon passagers, mais les portes sont trop étroites pour y faire entrer les vélos. Ou voyager gratuitement dans les wagons minerais où il faut hisser les vélo à 4m de hauteur et où il y a énormément de poussière alors que nous venons tout juste de remettre les vélo à neuf. Je met les 5h de retard du train à profit pour discuter avec les gens de la gare : finalement nous embarquons nous et nos vélo gratuitement dans le wagon de marchandises. Un chemineau qui est dans le même wagon nous offre même du thé pendant le voyage !

Nous dormons à Bou Lanouar et le lendemain c'est le retour au voyage en solo : Jordi - dont le visa se termine dans 3 jours - embarque dans un 4x4, je continue seul à vélo. Au bout de 16 kilomètres, je suis stoppé par un contrôle de gendarmerie. Je descend, commence à discuter puis boire du thé avec eux et pour finir ils m'invitent à partager leur tajine et encore boire du thé qui est si bon ! Avant de partir le chef prend mon numéro et me donne le siens en cas de problème. Il m’appellera 4 fois dans l'après midi pour vérifier que tout va bien et pour savoir où je suis rendu !
75 km plus loin, nouveau contrôle de gendarmerie, le chef du précédent contrôle les a prévenu de mon arrivé, du coup il m'attendaient ! Je suis invité à boire le thé, manger et dormir, tout ça de bon cœur. Je passe une très bonne soirée en compagnie des militaires, ils veillent sur moi et sur le vélo pendant mon sommeil. Quand je pense que les autorités françaises déconseillent fortement la traversée de la Mauritanie, j'ai du mal à comprendre : le pays est magnifique les gens tous plus gentils et accueillants les uns que les autres, on s'y sent plus en sécurité qu'en France ! Je partage des instants magiques que je garde précieusement au fond de ma tête. Vous aussi, viendez en Mauritanie !

Le lendemain, je m'arrête 80km plus loin pour un nouveau contrôle, là je vais carrément passer l'après midi, la soirée et la nuit avec les militaires. Je mangerai au total 3 repas en un après midi ! Tous bien meilleurs qu'avec mon réchaud (que je n'ai pas encore sorti en Mauritanie) et surtout en bonne compagnie. Il y a même une fête qui est donnée juste à côté du poste, j'y suis invité, l'occasion de sortir mon boubou :

Finalement, je m'arrête aussi aux autres contrôles de police, même celui 10 km avant Nouakchott. C'est à chaque fois un bon moment à partager, entre discussion et thé à menthe, je découvre une culture et un pays. J'arrive à Nouakchott avec une nuée d'enfants curieux qui viennent à ma rencontre, c'est la photo du billet. Je leur montre comment le vélo fonctionne, ils sont ravis !

un petit bonus pour la route, tant qu'il y a de la connexion :

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : http://www.selle-et-riz.com/trackback/150

Haut de page