Plus on est de fous, plus on riz !

Au bord de la route, un chamelier mène son troupeau au puits.

Depuis 3 jours, je fais maintenant route avec Jordi, un français croisé une première fois dans un hôtel à Marrakech puis retrouvé sur la route du désert à Boujdour. Chaque soir, nous installons notre bivouac au bord des routes, de préférence un peu discret pour nous assurer des nuits tranquilles. Ici avec des buttes de terre :

puis nous faisons notre petite tambouille, chez Jordi car il a une grande abside. Le soir, thé à la menthe accompagné de musique reggae est un vrais régal.
Les étapes sans ravitaillement sont maintenant monnaie courante, nous avons vu 150 km de route sans absolument rien, ni café, ni village, ni station essence, rien, wallou. Heureusement, à chaque fois nous nous renseignons un peu sur la taille des étapes pour prévoir les vivres et surtout l'eau. Les kilomètres s'enchaînent alors sans problème, nous avalons les 349 km de Boujdour à Dakhla en 3 jours. L'occasion d'établir nouveau record à chacun avec une dernière étape de 129 km (en étant parti à 10h30 le matin et avec de bonnes pauses !).

A Dakhla, un contact - Saïd - nous héberge tous les deux chez lui où nous sommes reçu comme des princes. Nous avons même droit au couscous Marocain le mardi (qu'on déguste habituellement le vendredi) et une visite complète de la ville. Saïd nous montre également comment on prépare le thé dans le Sahara. La méthode est différente du nord, les verres sont plus petits, le goût est plus fort. C'est également plus long à préparer, faire le chapeau (la mousse sur le dessus du verre) requiert de la patience et de l'expérience. Nous sommes pour l'instant complètement novices et quelques bivouacs seront encore nécessaires pour le perfectionnement.

Quelques photos des derniers jours :

   

   

Et une petite video de chameaux :


Le parcours :
Boujdour -> désert étape 1 : 120 km
désert étape 1 -> désert étape 2 : 99 km
désert étape 2 -> Dakhla : 128 km

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : http://www.selle-et-riz.com/trackback/168

Haut de page