L'oeil dans le rétro

Je me réveille ce matin avec un gros rhume ! Une nuit à 6°C, même habillé et avec deux duvets, on dirait que ça a été trop froid pour moi ! En plus, mon super spot d'hier était facile d'accès pour y arriver car en descente, mais pour en repartir c'est une grosse montée pleine de pierres. Même en poussant le vélo j'ai beaucoup de peine à en sortir, je tombe plusieurs fois et casse mon rétro, j'espère que dans les sacoches il n'y a pas trop de casse, on verra plus tard.
Le reste de la journée, je serpente entre/sur les montagnes au grès de la nature à laquelle la route s'est adaptée. Et je garde pratiquement toute la journée à portée de vue l'autoroute toute neuve et toute plate où inversement, on à adapté la montagne à l'autoroute, ouvrant parfois la montagne en deux ou avec des gigantesques ponts.

Au delà des dégâts causé à la nature par cette route, je me prend parfois à rêver de pédaler sur ce bitume tout neuf et surtout tout plat à la place de ma vielle route toute pleine de côtes. Mais bientôt j’atteins le sommet et ne vois plus aucune montagne à l'horizon, quelle satisfaction finalement d'avoir dû prendre la route la plus difficile !
Ce soir j'ai trouvé refuge près d'Agadir chez un marocain que j'ai rencontré à vélo.

quelques part sur la route proche de Bigoudine -> Agadir : 72km

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : http://www.selle-et-riz.com/trackback/113

Haut de page