1er bivouac Marocain

Aujourd’hui j'ai attaqué les côtes dès le matin pour arriver à presque 1400m d'altitude. En 20 km, j'étais complètement vidé. J'ai alors été boire un thé à la menthe très sucré, mais ça n'a pour ainsi dire rien changé, je ne me sentais pas prêt à repartir. J'ai alors trouvé le remède miracle : Coca Cola. Après en avoir bu 1/2 litre, j'avais de nouveau une pêche d'enfer, prêt à me farcir de nouvelles côtes. Dommage que du point de vue éthique ce soit vraiment moins bien que du thé à la menthe et qu'en plus ça génère des déchets car c'est très efficace (et même prix). Je garde l'astuce pour les moments difficile, dans les autres cas, j'essaierai de boire local autant que possible.

Sur la route, j'ai repéré quelques endroits sympa : espèces d'oasis avec palmier et petit cours d'eau. A ce moment, je commençais à fatiguer (ben oui, avec toutes ces côtes, au bout d'un moment, même le coca cola ne peux plus grand chose) et la carte indiquait les prochains village assez loin. J'ai vraiment regretté de ne plus avoir d'eau potable, car sans cela, je ne peux pas boire, pas cuisiner : pas bivouaquer. Alors j'ai continué et plus loin, je me suis rappelé que finalement le papa Noël m'avait apporté une pompe filtrante pour purifier l'eau, génial ! Hors de question de faire demi tour pour retrouver l'Oasis, j'attendrai le prochain coin sympa. Et ça ne sera finalement pas très long :

Quelques invitées

Imi-n-Tanoute -> quelques part sur la route proche de Bigoudine : 72 km

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : http://www.selle-et-riz.com/trackback/127

Haut de page