Premiers tours de roue au Maroc

Après une traversée qui dure toute la nuit sur le ferry où il est difficile de trouver le sommeil, nous (moi et Julian avec qui je voyage maintenant) nous mettons en route pour le Maroc, car Melilla est encore une ville Espagnol sur le territoire Marocain. La douane est passé sans problème et j'obtiens le premier tampon du voyage sur mon passeport, ça fait plaisir ! On change la monnaie en dirhams, pour moi je commence vraiment le voyage à l'étranger.

Le soir, vers Midar, on essaye de demander aux gens que l'on croise où trouver un endroit pour dormir. Ici peu de gens parlent le français, c'est l'arabe qui est de rigueur. Julian en connais quelques mots, mais pas de quoi aller bien loin. On rencontre deux Marocains qui parlent un Allemand parfait, Julian aussi, et ils nous aident. Un de leur amis nous prête un appartement dans la maison qu'il est en train de se faire construire. C'est un producteur d'huile d'Olive, du coup il nous offre un litre et demi de la meilleure huile qu'il possède : "celle là, jamais tu ne la trouvera dans un super marché". De quoi bien alourdir nos sacoches ! Le soir, il nous invite au restaurant où l'on dégustera un poulet frite à la marocaine, excellent.

Quelques photos :

   


Melilla - Midar (87 km). La trace est n'est pas complète suite à une panne de batterie du traceur :

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : http://www.selle-et-riz.com/trackback/138

Haut de page